CJIK RADIO Goose-Bay

CJIK RADIO
P. O. Box 160
Sheshatshit (Labrador)
A0P 1M0

Téléphone : 709 497-8732
Télécopieur : 702 497-8702

« Le Labrador était en la possession des Esquimaux…qui soutenaient déjà une guerre vive contre les Montagnais ». L’Abbé V.-A. Huard.


En l’an 2500 avant notre ère, des chasseurs préhistoriques inuits appartenant à un groupe nommé Thulé, occupaient une partie de la Baie d’Hudson et la côte sud longeant le littoral du Labrador. Des Innus vivaient à cette même époque, mais éloignés, ils se rencontraient peu. Puis en l'an 1000 de notre ère, les Vikings relevèrent le défi d’habiter l’Anse aux Meadows qui fut ensuite un lieu de vie pour les Inuits, les Béotuks et les Basques. 1497. Jean Cabot accosta sur l’île de Bonnavista et prit possession du territoire. S’installèrent alors Bretons, Normands et Anglais pour pêcher la morue jusqu’au large de Terre-Neuve. Vers le milieu du XVIIe siècle, les Français contrôlèrent l’industrie de la pêche à la morue. Ces derniers échangeant avec les Innus armes à feu et outils contre des fourrures, ils vécurent des batailles, parfois violentes, contre les Inuits. Un affrontement légendaire eut lieu sur «Esquimo land» lieu de actuelle rivière St-Paul où près de 1 000 Inuits périrent. Heureusement pour eux et pour les Innus de Sheshatshiu, la paix se fit.

Le temps passa. Sheshatshiu dont le nom signifie «lieu étroit de la rivière» était un lieu majeur de rassemblement estival où l’on pêchait, échangeait les fourrures contre des denrées quotidiennes puis l’on rencontrait le curé pour le bien de son âme. Mais entre 1920 et 1930, la chute dramatique du prix des fourrures et la réduction tout aussi accablante de la harde de caribous causa douleurs, famine et ravages au sein de la population. Aujourd’hui, la communauté officiellement créée en 2006, d’une superficie de 804,022 hectares, est située sur la rive nord-ouest de Terre-Neuve et Labrador à 40 km au sud-est de Happy Valley-Goose Bay au Labrador. Sa population est d’environ 694 personnes.

Deux regroupements, Innu Aimun, favorisant la connaissance des mythes et des récits oraux et ARUC, Alliance de recherche communautaire-universitaire offrent des cours d’alphabétisation et d’apprentissage de la langue et protègent  la culture. De plus, un projet combinant savoirs innus et science occidentale au sujet de l’écologie et du développement durable territorial favorise les rapprochements professionnels et personnels. 2008. Économiquement, une entente entre Innus de Sheshatshiu de Natuashish et la Labrador Iron Mines a eu lieu. Redevances, formation, emplois et occasions d’affaires permettront aux Innus vivant en région éloignée de reprendre place dans la société.