CKAU image radio


Radio Communautaire Kushapetsheken. inc.
100, des Montagnais
Mani-Utenam (Québec)
G4R 4K2

Téléphone : (418) 927-2476
Sans frais : (877) 927-2909

Webdiffusion en direct (Lecteur Windows Media Player)
Télécharger le lecteur Windows Media Player


Clin d'oeil sur l'histoire de Uashat mak Mani-Utenam

«…elle a tant de dévotion envers la sainte vierge qu’elle tressaille à la vue de son portrait…». Marie de l’Incarnation

C’est de cette fervente et historique dévotion à la mère de Jésus que le nom de Maniutenam tire son origine. Mani voulant dire Marie et Utenan, famille, petit village, donc village de Marie. Ce nom se veut la contraction de Takuaiknan Uashat mak Mani-utenam. Les terres ancestrales innues longeaient les bassins de la rivière Tshimanipishtik (st-Margueritte) et Mishta Shipu (Moisie). En 1650, les Innus se rendaient déjà sur ces lieux pour la mission des Jésuites et les fourrures. En 1651, un poste de traite et une première mission sont fondés. Puis, en 1910, la fermeture du poste sonne le départ des Innus qui rejoignent  la bande de Sept-Îles. 1925, Uashat est créé puis Mani Utenam en 1949. Mais un groupe refuse alors de quitter la première communauté et sa chapelle.

Bien que séparés géographiquement, ces deux villages ne forment qu’une même entité d’une superficie totale de six km carrés. Mani Utenam se situe sur la rive nord du fleuve St-Laurent à 16 km à l’est de Sept-Îles tandis que Uashat est à la limite ouest de la même ville, à l’embouchure de la rivière du poste, appartenant toutes deux à la MRC de Duplessis Côte Nord. Il existe une société de développement économique de Uashat Mani-Utenam. Les ressources premières proviennent de la pêche, de la foresterie et du piégeage. La réserve écologique de Matamec, réserve à castors du Saguenay, bénéficie d’ailleurs de droits propres aux Innus en ce qui a trait au piégeage des animaux à fourrure. Depuis 2002, une entente pour la reprise et le contrôle de la pêche au saumon sur la rivière Moisie a été passée avec la société de la faune et des parcs du Québec. Une entreprise de déboisement et de développement forestier ainsi que de nombreux commerces participent à cette croissance.

Culturellement, le musée Shaputuan est un lieu de rassemblement social et de mémoire historique à découvrir. Le festival Innu Nikamu, seul évènement musical autochtone en Amérique du Nord, où musique traditionnelle et contemporaine réjouissent les oreilles, est une fête annuelle à ne pas manquer. Explorez notre patrimoine naturel, historique et musical. Entourées de plages, d’îles, d’immenses rivières et d’un territoire couvrant 200,000 km carré, Uashat mak Mani Utenam forment ensemble le plus important carrefour de rencontre de la nation Innue et ce, depuis  longtemps.


Vidéos

Innu récolte

Réalisation: Marly Fontaine - Production : Corporation Wapikoni mobile, ONF, Les Productions des Beaux jours, 2007.